04/04/2006

Une solution pour échapper à coup sûr au CPE

En ces temps incertains, il existe une solution pour échapper à coup sûr au CPE, c’est de rejoindre le Master II de droit public et privé des collectivités locales de l’Université d’Evry qui vient d’ouvrir, fort spontanément (et ce n’est en rien lié au fait que je le co-dirige avec Olivier Févrot), un blog qui ne demande qu’à croître et embellir.

Décidément, l’Université d’Evry devient une des valeurs sûres de la blogosphère juridique. Et ce n’est pas terminé, car nous avons dans nos cartons un projet encore plus ambitieux… Annonce officielle d’ici quelques jours.

Commentaires

Vous êtes un homme redoutable:fin juriste,théoricien et maintenant grand séducteur!!!

Ps:vraiment sympa le poéme.

Écrit par : ninious | 04/04/2006

bonsoir,
etudiant en master 1 ,j'aurais aimé connaitre le contenu et les débouchés possibles du master 2 collectivités locales ;merci

Écrit par : vincent | 04/04/2006

http://www.univ-evry.fr/servlet/page?_pageid=982&_dad=evry&_schema=EVRY#ensavoirplus

pour les coordonnées du secrétariat et obtenri une plaquette (la nouvelle mouture n'est pas en ligne, pour une raison que j'ignore) et puis naturellement, vous pouvez demander aux auteurs de ce blog des précisions, je suis sûr qu'ils vous les fourniront bien volontiers.

Écrit par : Frédéric Rolin | 05/04/2006

On ne peut que vous féliciter, encore!, pour votre nouvelle initiative.
Je me charge, à mon niveau, d'en assurer la plus grande publicité possible. Je pense que mes étudiants de Master 1 seront intéressés. Ils apprécient d'ailleurs la grande qualité de votre blog et m'en font souvent part en TD. D'ailleurs, pour l'anecdote, j'ai cru reconnaitre vos commentaires dans une copie que l'on m'a rendu... Mais c'était moins bien!!
Pourvu que ça dure... :)

PS: à partir de quand pourront-ils retirer un dossier de candidature? quels seront à peu près les effectifs?

Écrit par : Pascal TOUHARI | 05/04/2006

N'hésitez pas à nous communiquer les initiatives de votre Faculté, nous en assurerons le relai sur http://facsdedroit.blogspirit.com

Nous avons en effet mis en place un réseau dont la vocation est de porter à la connaissance du plus grand nombre les initiatives et activités de nos facultés et, lacune terrible, nous n'avons personne pour nous tenir au coutant sur Evry ...

Sur un tout autre sujet, un débat est en train de s'engager sur la liberté de plume et de parole au sein de l'Université et leur incidence sur la qualité de la production doctrinale. Votre avis sur la question ne manquera pas d'intéresser les internautes.

Un dernier mot enfin sur le "nous" employé dans ce post. Ce blog est le fruit d'un travail collectif car s'il n'y a qu'un seul "webmaster", ce sont les doctorants, docteurs et enseignants qui le font vivre par le jeu des informations transmises.

Écrit par : facsdedroit | 06/04/2006

Bonjour,
Pas grand chose à voir avec votre billet, si ce n'est la précarité, voici un article qui traite d'un problème de droit administratif.

Je pense qu'il vous intéressera. http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=8677

Etant fervente lectrice de votre blog, j'espère que vous nous ferez bénéficier de votre présence médiatique!

Écrit par : Agnès | 07/04/2006

@agnes

Je dois souligner que le thème de votre article rejoint l'expérience des étudiants qui suivent le DESS collectivités locales d'Evry : ceux-ci sont le plus souvent recrutés d'abord par la voie contractuelle, avant de passer le concours d'attaché territorial. Cela correspond d'ailleurs à une logique de recherche d'emploi : mieux vaut trouver tout de suite un emploi, fut-ce comme contractuel, que d'attendre le résultat nécessairement aléatoire du concours, et de l'embauche à la suite de l'inscription sur la liste d'aptitude.

Et ainsi, le cercle vicieux que vous décrivez ne fait que s'amplifier.

Pour ma part, j'ai une appréciation nuancée sur cette question.

D'un point de vue, je suis tout à fait d'accord avec vous sur le fait qu'il est absurde de créer une catégorie de "reçus collés" et qu'il faut impérativement faire en sorte de la réduire autant que possible ;

D'un autre point de vue, je crois que le recours à des agents contractuels, notamment en début de carrière n'est aps nécessaieremnt une mauvaise chose, dans la mesure où il permet à de jeunes diplômés de ne pas différer leur entrée dans le monde du travail.

Bon courage dans votre opération de sensibilisation et de défense des droits des "recus-collés".

Écrit par : Frédéric Rolin | 07/04/2006

non pas d'accord, je dis testons le CPE. donnons lui une chance. les entreprises en ont besoin pour embaucher

Écrit par : Mr Chocolats | 09/04/2006

@ Mr Chocolats

Il me semble que vous avez un peu de retard dans la mesure ou il n'est plus question d'être pour ou contre le CPE puisqu'il n'éxiste plus ( paix à son âme).

L'heure devrait plutôt être à la réfléxion et à l'auto critique de part et d'autre. Il est fondamental que les divers protagonistes arrivent à trouver des mesures adéquates pour résorber le chômage. Faute de quoi ,toutes ces contestations n'auront eu un impact qu'à court terme.

Écrit par : ninous | 14/04/2006

Je suis actuellement étudiante dans le master 2 dppct qui est si brillement valoriser mais ceci ne va pas m'empêcher d'en rajouter un peu et de le recommander à nos étudiants de droit public (ou autres) qui aspirent à une carrière au sein de la fonction publique territoriale. En effet, je suis actuellement en stage en collectivité locale et je dois bien avouer que l'enseignement délivré dans ce master est une base solide aussi bien pour la culture territoriale que pour l'appréciation juridique des enjeux territoriaux. Ainsi, pour ma part en tout cas, je ne suis pas perdue et même si je ne connait pas forcément en détail ce dont on me parle, je sais, grâce à mes études où chercher l'information.

Écrit par : Andréa | 14/04/2006

Je tiens à faire la promotion du master 2 dppct qui, à mon sens est une EXCELLENTE préparation pour les concours, j'en sais qqe chose ds la mesure où je suis laurétate du concours d'attaché territorial (et accessoirement de rédacteur) sans aucune autre préparation que ce master. Dc pr ts les nombreux étudiants en droit qui lisent ce bolg et qui veulent passer les concours n'hésitez pas à vous orienter vers le droit public et surtout vers ce master.
Andréa

Écrit par : Andréa DELAGE | 07/07/2006

Écrire un commentaire